Cantine Califontaine


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie menus bio.

Menus du mois d’avril 2008

lundi 31 mars mardi 1er avril jeudi 3 avril vendredi 4 avril

radis taboulé carottes rapées œuf mimosa
steack haché cordon bleu rôti filet de poisson
purée haricots verts flageolets épinards
entremet fromage salade fromage

fruit cru mousse au chocolat fruit cru

lundi 7 avril mardi 8 avril jeudi 10 avril vendredi 11 avril
potage radis 1/2 croque monsieur celeri
lasagnes sauté de porc filet de poisson omelette garnie
salade semoule gratin de brocolis champignons
fromage entremet fruit cru salade
compote riz condé

Chers Parents, 

Les membres du bureau de la cantine scolaire sont toujours soucieux d’améliorer la qualité des repas servis aux enfants. C’est pourquoi, dès ce début du mois d’avril, les menus sont établis avec le conseil d’une diététicienne diplômée, Madame GARREAU. Des repas équilibrés sont important pour la santé de nos enfants.   

Les dates de ventes des repas ont été modifiées pour la fin de l’année scolaire et auront lieu les samedi 17 mai à partir de 8h45 et vendredi 13 juin à partir de 16h15.    

L’assemblée générale de notre association aura lieu le jeudi 26 juin à 20h30 avec l’élection des membres.   

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques : Tous les membres du bureau sont à votre écoute. Vous pouvez aussi consulter le blog : http://ascc.unblog.fr    

Bien à vous, 

M. DARET, Présidente de l’ASCC

Pour mémoire tous les aliments en  »vert » sont issus de l’agriculture biologique. 


Menus du mois de mars 2008

lundi 3 mardi 4 Jeudi 6 Vendredi 7
POTAGE betteraves terrine du marin CÉLERI RAPÉ
saucisses PÂTES CARBONARA rôti de dinde poisson
haricots verts CAROTTES VICHY RIZ
CAMEMBERT CRÈME PRALINÉ fromage YAOURT VANILLE
compote   POMME  

Lundi 10 Mardi 11 Jeudi 13 Vendredi 14
CAROTTES RAPÉES POTAGE SALADE AUX LARDONS TABOULÉ
sauté de lapin OMMELETTE GARNIE poisson pané steak haché
POMMES VAPEUR SALADE ÉPINARDS / POMMES DE TERRE petits pois
fromage FROMAGE BLANC CRÈME AU CHOCOLAT FROMAGE : TOME
CLÉMENTINES     POMME

  Chers Parents ,   

Il est important pour nous d’améliorer encore la qualité de ce que mangent nos enfants. C’est pourquoi, dès ce début du mois de mars, les menus que nous proposons comportent de nombreux aliments biologiques : Tout ce qui est écrit en gras et souligné.  Les aliments « bio » contiennent moins de résidus de pesticides. Cela est important pour la santé de nos enfants et notre environnement. Nous favorisons aussi les produits locaux et de saison. 

  Quelques rares cantines en France proposent des repas biologiques : le plus souvent un repas de temps en temps, parfois seuls quelques aliments sont « bio », souvent les pommes et les yaourts. Si nous pouvons améliorer autant la qualité des repas servis à la cantine de Chaudefonds, sans augmenter le prix des repas, c’est grâce à une subvention que nous avons obtenue du Conseil Régional pour l’année 2008 et au travail de tous. La collaboration de nos cantinières qui cuisinent sur place les repas est précieuse.   

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques : Tous les membres du bureau sont à votre écoute.

M. DARET, Présidente de l’ASCC 


Programme d’éducation à l’environnement et à l’écocitoyenneté des 60 enfants des écoles publique et privée de la Commune de Chaudefonds s/ Layon mangeant à la Cantine Scolaire

1. L’Association Scolaire de la Cantine Califontaine (ASCC) :

l’ASCC a pour objet la restauration scolaire pour les enfants de la commune de Chaudefonds sur Layon (article 1 des statuts)
Statuts ci-joints.

Cette association, par essence, en réunissant les parents et les enfants du village de Chaudefonds sur Layon est à même de mener une action collective, citoyenne, responsabilisant les générations actuelles envers les générations futures.
Choisir d’introduire des aliments biologiques dans les repas en collectivité devient alors un moyen d’agir, avec une portée démultipliée par le collectif.

L’ASCC est une collectivité responsable de ses achats et par là peut, non seulement être un acteur direct sur l’environnement en orientant ses choix de consommation, mais aussi avoir vertu d’exemplarité.
Le choix d’introduire des aliments biologiques dans l’assiette de nos enfants et, en privilégiant les circuits d’approvisionnements courts, par définition, a un impact direct sur la biodiversité, le bilan énergétique et le respect de la ressource en eau.

Outre les préoccupations d’impact direct sur l’environnement, la santé et le mieux être de nos enfants, l’éducation de nos enfants à l’environnement et à l’écocitoyenneté est le corollaire obligé d’une telle action.

2. Objectifs du projet :

Sensibiliser et éduquer quotidiennement les 65 enfants du village qui mangent à la cantine à une nourriture biologique variée, produite par définition dans le respect de l’environnement.
Acquérir un comportement nouveau face à l’alimentation, éduquer le goût, valoriser les modes de production biologiques, raccourcir les filières d’approvisionnement et favoriser les approvisionnements locaux ou régionaux en produits biologiques.

L’organisation de repas bio dans les écoles constitue un support éducatif de choix, pour aborder avec des enfants les liens entre alimentation, agriculture et environnement. De même que l’on peut éduquer par l’environnement (et non seulement à l’environnement), on peut aussi éduquer par l’agriculture biologique.

Par ailleurs, proposer des repas bio en collectivité revient à offrir la possibilité à chacun de tester ces produits et de bien manger, quel que soit son niveau de revenu, notamment en milieu scolaire où les prix des repas sont identiques pour tous. C’est aussi un acte de solidarité avec les agriculteurs locaux, puisque la fourniture de produits bio pour la restauration collective est encore aujourd’hui mieux organisée et accessible au niveau local ou régional que national.

Cette initiative s’inscrit parfaitement dans les objectifs du « Manifeste Régional » et la volonté affichée du Conseil Régional de favoriser les valeurs d’écocitoyenneté et de responsabilité des générations actuelles envers les générations futures et d’éducation à l’environnement et à l’écocitoyenneté, puisque les parents des élèves fédérés en association souhaitent à travers une cantine scolaire qui propose des repas bios éduquer les enfants à une nourriture bio, par définition très variée, et respectueuse de l’environnement tant sur le plan énergétique que vis à vis de la ressource en eau.

Comme le rappelle l’association des Eco-maires sur son site internet, les collectivités se doivent d’être responsables et exemplaires dans leur achats :
« Face à l’épuisement des ressources, aux impacts du changement climatique, à la dégradation de la biodiversité, au non respect des droits fondamentaux de l’Homme… les collectivités peuvent agir notamment via leurs modes de consommation. La commande publique constitue, en effet, une partie importante de la demande de fournitures, de prestations de services ou de travaux qui s’adresse aux entreprises. Aussi, par les exigences qu’ils fixent dans leurs marchés, les acheteurs publics peuvent influencer de façon déterminante l’évolution des modes de production (développement d’une offre responsable) et de consommation (exemplarité envers le citoyen). »
Enfin, Michel Barnier le 12 septembre 2007, lors de son allocution au grand conseil d’orientation de l’agence bio a dit :
4. La consommation de produits bio : la restauration collective, canal à développer :
L’agriculture biologique, respectueuse de l’environnement, s’inscrit pleinement dans les trois composantes du développement durable (environnement, économie, société).
Favoriser le développement de l’agriculture biologique consiste également à contribuer à déclencher le réflexe de la consommation « bio », et pour cela les filières courtes et la restauration collective sont d’excellents canaux.
Je souhaite que le ministère de l’agriculture et de la pêche soit un ministère qui montre l’exemple.
Je demanderai très prochainement à l’association de restauration collective du ministère, rue de Varenne, de proposer systématiquement des produits issus de l’agriculture biologique dans son menu. L’initiative pourra être étendue aux autres sites de restauration collective du ministère, et je ferai étudier la faisabilité d’étendre ces mesures à l’ensemble des administrations de l’Etat.
La présence systématique de produits biologiques au menu des restaurants scolaires de l’enseignement agricole constitue l’un de mes objectifs. Pour cela, une réflexion avec les collectivités territoriales sera engagée afin d’introduire les produits issus de l’agriculture biologique parmi les critères retenus dans les cahiers des charges des marchés publics de la restauration scolaire.
Enfin, comme vous le savez, le champ de la réglementation communautaire a été étendu, par le nouveau règlement sur l’agriculture biologique, à la restauration collective. La France sera force de proposition pour la définition des nouvelles règles dans ce domaine et s’appuiera sur les travaux menés au sein du comité national de l’agriculture biologique de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO).

3. Site de mise en œuvre :

La mairie de Chaudefonds sur Layon met à disposition de l’ASCC les locaux de la Cantine dans lesquels sont préparés les repas et où les enfants déjeunent 4 jours par semaine : « Cantine, Salle Communale de Chaudefonds sur Layon – 49290 ».
Les approvisionnements seront privilégiés au niveau local et de la région, en partenariat avec le GAB Anjou.

4. Description de l’action et public visé :

En partenariat étroit avec Interbio Pays de la Loire, Monsieur Rémi Gachenot chargé de mission restauration collective,

Introduction de produits biologiques dans les assiettes de nos enfants à la cantine scolaire de Chaudefonds sur Layon :
- Mise en place des approvisionnements en produits biologiques et en produits issus de circuits courts, production locale et régionale.
- Adaptation du matériel de stockage de la cantine, en particulier de l’épicerie, pour permettre des achats en volume et réduire les coûts d’approvisionnements.
- Formation des cantinières à la gestion des approvisionnements et à la mise en œuvre des produits bios

Education des enfants :
L’introduction de produits inhabituels, bio ou non, doit être accompagnée par une information des convives afin qu’il ne soient pas surpris, et qu’ils ne délaissent pas le contenu de leur assiette.
Cette action est menée en partenariat avec les institutrices des groupes scolaires, qui la relaient auprès de nos enfants.

Utilisation de matériel pédagogique :
de l’agencebio : « la bio en images » + guide pour expliquer l’agriculture biologique aux enfants – cf documents joints
Avec Interbio et Gab anjou : – cf documents joints
Malle pédagogique « Bio Appétit » intervenant GAB au sein des écoles, modules Environnement et Alimentation
Visites de fermes

Actions de communications :
- Auprès des parents du village : Cueillette des pommes au Verger d’Iris production biologique.
- Plan Presse locale et régionale : sollicitations des correspondants locaux pour reportages dans les quotidiens régionaux et les hebdomadaires locaux
- Radios : Radio Bleue France Océan : François Rivaud ; RCF Anjou.
- Création d’un site internet

Ce projet concerne tous les enfants et donc toutes les familles de la commune de Chaudefonds sur Layon qui mangent à la cantine, soit une cinquantaine de foyers et 2 écoles privée et publique.
Sont particulièrement impliqués dans la mise en œuvre de ce projet les membres de l’ASCC, les fournisseurs.
Sont aussi concernées les employées de l’ASCC soit les 2 cantinières qui mettent en œuvre ces repas et les 3 employées communales qui participent au service des repas des enfants.

Nous pouvons raisonnablement penser que cette initiative en impliquant famille et écoles sensibilisera tous les habitants du village à l’éco citoyenneté.
Le plan de communication peut avoir une valeur incitative à l’échelon régional.

5. Calendrier de réalisation :

Contacts fournisseurs et mise en place de la filière approvisionnements 4ème trimestre 2007
Premiers repas servis à la rentrée scolaire de janvier 2008
Poursuite de l’opération jusqu’à fin juin 2008, à la fin des classes.
Reconduction, si succès, à la rentrée suivante de septembre 2008.

6. Eléments de valorisation et d’évaluation du projet :

Projet pilote dans la région, par la transmission de l’expérience acquise et du carnet d’adresses fournisseurs, il pourrait permettre à d’autres projets de ce type d’aboutir.

L’opinion des enfants, quant à l’attrait de ce qu’ils mangent sera recueillie tout au long de l’opération.
L’avis des parents par le vote d’élection du bureau de l’association, sanctionnera l’an prochain la pertinence de ce projet et sa poursuite.

7. Partenaires locaux :

Mairie de Chaudefonds sur Layon
Les écoles de Chaudefonds sur Layon
GABAnjou
Interbio Pays de la Loire : Monsieur Rémi Gachenot – chargé de mission restauration collective

8. Coût de l’opération :

A ce jour la fourniture de produits alimentaires représente un budget de 10 000 €.
Le passage en approvisionnement bio génère un surcoût de 8 000 €.
Afin de diminuer les coûts d’approvisionnement des achats en quantité d’épicerie sont à prévoir et le stockage en conséquence : Achat d’une armoire de stockage inox pour l’épicerie : 1250 €
Matériel pédagogique et visite de sites pour les enfants : 500 €
Création et animation d’un site internet et actions de communication : 500 €

9. Plan de financement :

RECETTES
Facturation 8000 repas enfants à 3,1 24 800
Subvention communale 5 000
Total Recettes 29 800

DEPENSES
Fournisseurs alimentaire dont surcoût bio 8 000 € 18 000
Total achats alimentaire 18 000
Salaires nets 12 000
Charges 6 500
Smia 171
Total Salaires 18 671
Matériel 850
Armoire de stockage épicerie 1 250
Assurance 200
Vêtement travail 300
Frais généraux 500
Laboratoire 300
Matériel pédagogique et visite de sites 500
Site Internet & action de communication 500
Imprimerie 400
Total Frais divers 4 800
Total Dépenses 41 471
En caisse 1 671
Subvention CR 10 000

10. Participation régionale sollicitée : 10 000 euros

11. RIB ci-joint

Pièces jointes :
Statuts de l’association ASCC
Suivi comptable de l’exercice 2006-2007
Allocution Michel BARNIER 12 septembre 2007
« La bio préserve l’environnement »
Communiqué de la FAO, Rome 3 mai 2007
INTERBIO : Animations pédagogiques : Malle Bio Appétit
Matériel de communication pour la restauration collective
Exemples de Fiches pédagogiques de l’Agence Bio
RIB de l’association


Vae Victis, Malheur aux vai... |
TEMEDT, Association pour la... |
SEL de la Forêt de l'Hautil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A2Main(s) Chantier d'Insertion
| greenearthesa
| Collectif des Sans Papiers ...